Articles publics

La Banque de France poursuit sa mutation

1 commentaire
1
La Banque de France continue sa pleine transformation dans le cadre de son plan « Ambition 2020 » débuté en 2016. Elle a revu le positionnement de ses unités en spécialisant ses implantations, certaines étant spécialement portées sur les territoires comme celle du Cher. Désormais, la Banque de France propose des offres de service pour les TPE/PME. Explications avec Christophe CARUELLE, Directeur départemental du Cher et son adjoint Yves JOUBIOUX…

« Au niveau régional, ce sont 4 agences dites « succursales de présence de place » qui sont installées au plus près des particuliers et des entreprises.  La succursale du Cher, installée à Bourges a changé de statut fin octobre 2020. C’est une bascule technique de cette transformation à laquelle s’ajoute une bascule physique. En effet, nous avons aussi changé de locaux en décembre 2020. Nous sommes sur un effectif de 10 personnes dont la direction. Plus agiles, plus flexibles, nous sommes en capacité de répondre aux attentes de nos partenaires extérieurs.

Christophe CARUELLE, Directeur départemental du Cher et son adjoint Yves JOUBIOUX
« Nous réalisons en moyenne 150 entretiens avec des dirigeants d’entreprises par an »

Nous accueillons les particuliers pour traiter les demandes de consultations de fichiers d’incidents bancaires, droit au compte, dépôts de dossiers de surendettement… Ce sont des services que nous assurions déjà sur l’ancien site. L’accueil se fait sur rendez-vous uniquement, depuis 3 ans. Cela permet de maintenir une confidentialité, sachant que cette organisation est depuis confortée par le contexte sanitaire.

Historiquement, nous avons toujours été proches du monde économique. Depuis de nombreuses années, nous gérons le fichier bancaire des entreprises destiné aux banquiers et assimilés. Nous collectons pour eux les bilans sociaux et affectons une cotation en rencontrant le chef d’entreprise afin d’obtenir des éléments qualitatifs.  Ainsi, ils sont en capacité de savoir si l’entreprise peut assumer ses engagements financiers à l’horizon de 2 à 3 ans. Nous réalisons en moyenne 150 entretiens avec des dirigeants d’entreprises par an. Désormais, nous proposons aussi des offres de service pour les TPE/PME. Cette fonction d’appui s’illustre par différentes missions.

« Trouver les bons arguments pour prouver la bonne santé de l’entreprise »

La « Médiation du crédit » est une procédure amiable qui permet à toute entreprise qui a des difficultés avec un établissement bancaire et/ou assurance-crédit, de saisir le médiateur du crédit départemental qui est le Directeur de la Banque de France. Dans ce cadre, nous instruisons les dossiers pour trouver des compromis entre le déposant et la banque. Il s’agit de trouver les bons arguments pour prouver la bonne santé de l’entreprise. Cette procédure curative est gratuite, confidentielle et réactive, avec un taux de succès autour de 50 %. Le plus : dès lors que le dossier est déposé, les financements court terme comme  un découvert sont maintenus pendant la durée de la médiation, même s’ils ont été dénoncés.

Nous sommes impactés directement par la crise économique liée au COVID-19. Actuellement, nous intervenons très régulièrement pour des refus de Prêts Garantis par l’État. Le nombre de dossiers de médiation pour le Cher, a été multiplié par 10 par rapport à 2019…

« Aider les TPE / PME à grandir et à créer de l’emploi. »

Depuis 2016, la Banque de France a mis en place un réseau de correspondants TPE / PME. Cette mission est assurée pour le Cher par mon adjoint Yves JOUBIOUX. La Banque de France a fait le choix de se tourner vers les TPE / PME pour deux raisons. La première, évidente, pour leur poids économique qui est extrêmement important. La deuxième, pour les épauler dans les domaines de la gestion et de la finance, parfois bien éloignés de leur cœur d’activité. Les thématiques sont diverses : création, financement, gestion, développement, prévention et traitement des difficultés, transmission. Beaucoup de dispositifs existent, beaucoup évoluent. Nous sommes là pour écouter les entrepreneurs, comprendre leurs problématiques et les aider et/ou les orienter vers les bons professionnels dans un rôle de neutralité.

L’idée phare de cette mission préventive est d’aider les TPE / PME à grandir et à créer de l’emploi. Dans ce même esprit, des correspondants Start-up sont implantés dans chaque région. Pour le Centre-Val de Loire, il s’agit d’Ali AICHOUN, basé à Chartres.

« Mieux comprendre les sujets financiers pour mieux décider »

Nous avons mis en place avec l’Éducation nationale un partenariat pour développer les compétences budgétaires et financières des jeunes pour leur donner les clefs de compréhension de l’économie. De nombreux outils sont déployés, destinés aussi aux particuliers, dont un site dédié mesquestionsdargent.fr  et un jeu de société. Cette stratégie s’inscrit dans le dispositif EDUCFI, Éducation économique, budgétaire et financière.

Les entrepreneurs, eux, ont une triple mission : directeur commercial, directeur technique ou de production et directeur financier. La dernière est souvent minorée, faute de temps et/ou de compétences. Une déclinaison des outils existe depuis 2019. Le site : mesquestionsdentrepreneur.fr permet de mieux comprendre les sujets financiers pour mieux décider. Nous proposons aussi de les faire monter en compétences via des ateliers animés sur la base d’un autre jeu « aventure entrepreneur ». Par session de 2 heures de jeux, ils appréhendent l’univers de leur future entreprise. L’idée est de s’approprier des infos financières et budgétaires de façon ludique et pédagogique.

Notre nouveau site a été inauguré le 8 mars dernier. Il était très important pour nous d’évoquer nos missions d’accompagnement lors de cette journée des droits des femmes. C’est pourquoi nous avons mis en place un webinaire, en partenariat avec la couveuse d’entreprises du Cher SOLen Angels et sa directrice Anne-Lucie CLAUSSE, pour donner la parole à 5 femmes chef d’entreprise.

Marie-Agnès DE MONTBRON, Directrice Régionale, Denis BEAU, premier Sous-Gouverneur et Erick LACOURREGE, Directeur Général des services à l’économie et des réseaux de La Banque de France étaient aussi présents. Nous avons voulu recueillir leurs témoignages, leurs difficultés dans l’objectif de comprendre toujours mieux et d’échanger sur les problématiques et nos solutions.

Extraits du webinaire 

BANQUE DE FRANCE
Succursale départementale de Bourges
18 rue de la Fontaine
18000 BOURGES
Tél. standart : 02 48 21 50 69

Correspondant TPE/PME du Cher
Yves JOUBIOUX, Adjoint au Directeur
TPME18@banque-France.fr
Tél. : 0 800 08 32 08 (Service et appel gratuits)

Accueil sur rendez-vous du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 13h30 à 17h
02 48 21 56 20 ou sur https://accueil.banque-france.fr/

Jennifer ROUMET pour HUB TECH CvL

HUBTECH CvL est une plateforme collaborative territoriale numérique du Cher (18). Tiers-lieu virtuel, elle démontre plus que jamais son utilité de lien territorial et social.