Articles publics

Du jeu à l’informatique, une histoire de passions mais aussi de raison !

Du jeu à l’informatique, une histoire de passions mais aussi de raison !

Le séjour en couveuse sert dans la grande majorité des cas à conforter l’idée de départ. Ce passage peut cependant aussi servir à pivoter. La preuve avec Antoine Barraud…

Lorsqu’il entre chez Solen Angels, en 2016, Antoine Barraud projette de fabriquer des consoles de jeux et des bornes d’arcade (jeux vidéo payants que l’on trouve en général dans les lieux publics). Joueur lui-même, cette idée est le prolongement logique de sa passion. Le rétro et les jeux d’arcade étant revenus à la mode, le timing était parfait…

Il se lance donc sur ce terrain, enregistre ses premières commandes, puis d’autres… mais il décide de jeter l’éponge deux ans plus tard !

Voici pourquoi : « La raison majeure de cette décision… ce sont justement les clients ! J’enregistrais souvent des demandes farfelues avec des budgets pas toujours à la hauteur des exigences. Je créais en effet des modèles uniques, du matériel haut de gamme qui m’était commandé soit par des entreprises – des startups notamment – soit par des particuliers. Ces contraintes engendraient chez moi un stress important ».

Attiré par l’informatique

Pour Antoine, il n’est cependant pas question de laisser tomber l’idée de créer sa propre activité. Il faut juste trouver une autre voie. Outre les jeux, un autre univers l’a toujours attiré depuis l’adolescence, à savoir l’informatique. Passé un temps par un Fablab pour acquérir de la technique, notre couvé a surtout appris sur le tas. Il décide alors de pivoter pour créer une activité de sécurisation, optimisation, maintenance, assemblage et dépannage informatique sous le nom d’ABGSolution.

Un remède à la fièvre acheteuse !

Cette nouvelle activité ne l’a pour autant pas complètement éloigné de son idée première. L’optimisation de postes informatiques peut en effet concerner des machines destinées au gaming. En passant entre les mains d’Antoine, un appareil peut ainsi gagner de 40 à 50% de puissance, ce qui n’est pas rien !

Il donne aussi une dimension concrète à une de ses convictions profondes : « Je travaille régulièrement sur de vieux ordinateurs, qui peuvent être âgés de 20 ans quelquefois. Ils peuvent encore fonctionner sans souci pour des gens qui les utilisent principalement pour du traitement de texte, aller sur internet ou visionner un film… ce qui est bien souvent le cas. Je contribue ainsi à ce qu’une centaine d’ordinateurs par an ne prennent pas le chemin de la casse. Cela met un frein à la fièvre acheteuse ! »

Un large éventail de clients

Antoine a une clientèle très large, composée de particuliers mais aussi d’entreprises et de collectivités qui lui confient l’entretien de leur parc informatique. Pour résumer sa cible, il met à profit son sens de la formule : « Je travaille avec tous ceux qui ne veulent pas jeter de l’argent par les fenêtres !!! ». Cela fait du monde espérons-le…

Antoine travaille en solo dans son atelier à La Châtre, qu’il partage avec sa compagne, graphiste, elle aussi passée par la couveuse !

Solen Angels, un bon souvenir

Antoine Barraud garde un excellent souvenir des trois ans passés chez Solen Angels : « Ces années se sont très bien passées. Cela m’a permis de tester mon activité sans trop de contraintes financières et cela m’a donc aussi permis de la recentrer. La couveuse, c’est idéal pour tester un concept sans trop de risques. J’ai bien apprécié aussi les points comptables mensuels. Je n’ai par contre pas suivi beaucoup de formations car un peu éloigné de Bourges. »

Un décollage serein

Une fois le nid quitté, le décollage s’est passé sans accroc. Deux semaines après son départ, Antoine remportait un start-up week-end dans l’Indre. Sa publicité était faite !

Il déclare quand même avoir mis près d’un an à se constituer une clientèle suffisante et régulière.

Il avoue aujourd’hui avec malice que son statut d’entrepreneur en solo lui permet de travailler peinard ! Il a automatisé des tâches liées aux logiciels pour y passer moins de temps, domestiqué des travaux manuels qui lui donnaient du fil à retordre au début pour en arriver là.

Cela lui laisse ainsi du temps pour continuer à s’adonner à sa passion première, le jeu !

Pour en savoir plus

ABGSolution

103 rue Nationale – 36400 La Châtre.

Tél.: 06.70.01.62.91.

Facebook pro: https://www.facebook.com/abgsolution

Site internet : https://www.abgsolution.fr/accueil

Commentaires 1

  1. Echo de la couveuse n°12 – Avril 2024 | Solen Angels

    […] Du jeu à l’informatique, une histoire de passions mais aussi de raison !Le séjour en couveuse sert dans la grande majorité des cas à conforter l’idée de départ. Ce passage peut cependant aussi servir à pivoter. La preuve avec Antoine Barraud…Lire l’article complet […]

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *